S'inspirer

Comment jouer avec l’espace et les sources de lumière ?

Optimisation des volumes, mise en valeur des espaces, amélioration de la luminosité, à chaque problématique sa solution. Il est temps de faire la lumière sur des astuces pratiques et décos.

Bien ANTICIPER

Dans un monde idéal, les fenêtres seraient en majorité sur la façade sud du logement et les autres réparties équitablement sur les trois autres façades. Dans la pratique, les choses ne sont pas aussi formatées !

La première étape est donc de prévoir la lumière dès la phase de construction du lieu. Et s’il s’agit d’une rénovation ou de combles à aménager, il est primordial de dessiner les futures fenêtres, leur positionnement et leur orientation dès le début du projet, en fonction du type des pièces. Pensez bien également à anticiper le nombre d’ouvertures existantes et à venir, ainsi que leur taille.

Etude architecte VELUX pour les combles

Certaines pièces de la maison ont des contraintes spécifiques. Dans le cadre d’une cuisine, le plan de travail doit être placé à proximité d’une fenêtre latérale ou sous une fenêtre de toit, s’il s’agit d’un îlot central pour faciliter la préparation de mets. Même constat dans un bureau : l’espace de travail doit se situer, idéalement, à côté ou sous une source de lumière naturelle pour travailler confortablement. Dans une salle de bain, pour un rasage ou un maquillage parfaits, une fenêtre en hauteur est optimale ou deux fenêtres latérales entres lesquelles pourrait être installé le miroir. Autre conseil pour éviter les zones d’ombre, si une pièce est rectangulaire, il est préférable de prévoir plusieurs fenêtres réparties sur toute la longueur plutôt qu’une seule au milieu, même de grande dimension.

A ce sujet, les options sont diverses : fenêtres de toit, lucarnes, chiens assis, hublot, œil de bœuf, fenêtres balcons, ouvertures de pignons ou verrières… tout est envisageable dès lors que l’architecture et la structure de la construction sont respectées.

>> Configurez facilement la fenêtre de toit adaptée à vos besoins !

L’ATOUT ECLAIRAGE

Cependant, malgré les ouvertures, quand la nuit vient à tomber il est nécessaire de palier un manque de luminosité naturelle ou tout simplement de sublimer les espaces. C’est là que la lumière artificielle entre en scène.

Il existe trois types d’éclairages avec lesquels il faut jouer. L’éclairage général permettant essentiellement de voir et de se déplacer dans une pièce, l’éclairage fonctionnel attribué à une tâche précise et enfin la lumière d’ambiance, indirecte et diffuse, qui donne sa personnalité aux lieux.

D’une manière générale, la clé pour tirer parti des lieux et créer une ambiance harmonieuse, serait d’installer un éclairage à la fois direct, indirect et diffus ! L’éclairage indirect se sert d’une surface de réflexion pour diffuser sa lumière. Ainsi, la matière et la couleur auront une réelle incidence sur le rendu lumineux et la sensation d’espace. Pour accentuer la hauteur d’une pièce, il faut placer les sources au plafond. A l’inverse, des sources près du sol créeront une ambiance intime.

Lorsqu’elle est projetée de face, la lumière atténue les défauts et aplanit les formes ; si elle est rasante, l’effet est inversé. Ce qui peut être intéressant, par exemple si les murs sont en pierres, un éclairage de ce type est indiqué pour les mettre en valeur. En revanche, lorsque la lumière se reflète sur une surface claire et lisse, une impression d’espace supplémentaire se dégage des lieux. A noter, un éclairage intégré à une corniche ou à une niche permettra de donner du relief à la pièce par des jeux d’ombres et de lumière.

Démarches administratives pour aménagement de combles

LE PLUS DÉCO

La disposition et l’orientation des sources de lumière influencent réellement sur la perception des volumes et des couleurs. L’illusion d’un éclairage naturel découle notamment de l’inclinaison de la source de lumière vers une surface claire.

Des sols et des plafonds clairs contribueront à accentuer l’impression d’espace et de lumière.

Cependant, toutes les couleurs claires ne sont pas synonymes de luminosité. Ce sont les matières qui jouent un rôle primordial. Les finitions laquées, satinées ou brillantes réfléchissent les faisceaux tandis que des matériaux comme la pierre, la chaux, les lambris, entre autres, les absorbent.

Enfin, il ne faut pas minimiser l’incidence des objets. Les miroirs, les rideaux légers, le mobilier bas et ajouré ainsi que les accessoires de décoration laqués filtreront ou projetteront la lumière naturelle et celle artificielle. Il est d’ailleurs préférable de privilégier un mobilier laqué, en bois clair ou en verre dans une pièce manquant de clarté. Dans le même esprit, un escalier clair avec une structure fine est à conseiller.

En résumé, pour habiller son Home Sweet Home de lumière, il faut veiller à :

  • créer des ouvertures ou les optimiser pour faire entrer la lumière naturelle,
  • choisir les bons luminaires et les bonnes ampoules,
  • jouer avec les matières et les couleurs,
  • privilégier le mobilier et les accessoires translucides, transparents ou réfléchissants,
  • et… ranger !

Au registre des luminaires, différentes questions se posent :

Quel est le nombre de points lumineux ?
Il varie en fonction du type de pièce et de l’espace imparti mais, a minima, il faut prévoir un éclairage général et quelques points lumineux d’ambiance. Pour une salle de bain ou une cuisine, des éclairages fonctionnels et ciblés sont nécessaires.

Quel type ?
Suspensions fixées au plafond pour un éclairage général ; spots, rails ou bandeaux pour un éclairage fonctionnel ; appliques, lampadaires et lampes à poser pour un éclairage d’ambiance. Mais cette liste n’est pas figée et chacun pourra jouer avec sa créativité.

Quelle taille ?
Tout est permis, attention simplement à bien proportionner les lampes à poser et les meubles auxquels elles sont associées.

Quelle hauteur ?
Quand il s’agit d’une suspension, il faut veiller à ne pas la placer trop haut afin que la lumière ne soit pas agressive ou gênante pour les yeux.

Recevoir les nouveautés

Soyez alerté de nos derniers articles dédiés à l'univers des combles