Réaliser / La préparation de votre projet

Comment bien préparer son projet ?


Vous vous sentez bien dans votre habitation mais vous avez besoin de plus d’espace : la famille s’agrandit, vos enfants aspirent à plus d’autonomie, vous avez besoin d’un atelier ou d’un bureau pour travailler à domicile…

Plutôt qu’empiéter sur le jardin, aménager les combles représente un ajout de surface habitable significatif (approximativement la surface au sol de votre habitation) et est une solution économique et durable qui valorisera votre patrimoine.

C’est également une solution pratique : les travaux ne sont en général pas très longs (en moyenne 1 à 3 mois) et vous pouvez dans la plupart des cas rester habiter chez vous pendant ces travaux.

Convaincu (e) ? Alors avant de se lancer, petit guide pour vous aider à bien préparer votre projet…

Avant de se lancer et d’envisager vos futurs combles, la première étape est d’étudier la faisabilité de votre projet

Sauf à faire une simple réfaction de toiture (ce qui ne nécessite aucune déclaration préalable), les transformations de combles ne sont pas anodines. Modifications esthétiques de la maison, modification de la forme et de la structure du toit, création de surface supplémentaire d’habitation : ces travaux entraînent des démarches administratives et fiscales qu’il faut connaître. A lire en détail ici.

La seconde étape est de dresser un état des lieux de vos combles

Cet état des lieux permet ensuite d’étudier les aménagements possibles. Vous pouvez demander à ce stade l’avis d’un professionnel.

Vos combles sont-ils aménageables ou perdus ?

La toiture d’une maison est composée d’un certain nombre d’éléments de charpente.

  • Celle des combles traditionnels est constituée de pièces du bois de forte section, assemblées par chevillage, formant ce que l’on appelle des fermes. Elles sont organisées en triangle dont deux des côtés (les arbalétriers) supportent les pans de toiture et dont la base (l’entrait) soutient le plancher. Pour libérer un volume suffisant, différents éléments de soutien (poinçon, contrefiches, jambes de force) sont déportés en partie haute de la charpente (fermes à entraits retroussés ou surélevés). C’est la structure des combles traditionnels aménageables.
  • La charpente pour combles industriels est constituée d’une succession de fermes (les fermettes), faite de pièces de bois de faible épaisseur assemblées par des pièces métalliques. Ces éléments ont une faible résistance, ce qui oblige à multiplier le nombre de pièces de soutien (poinçons et jambes de force) et le nombre même des fermettes. Le volume des combles se trouve ainsi très encombré. L’aménagement de ces combles nécessite des transformations importantes de la charpente.

Une fois toute ces vérifications faites, vous allez pouvoir définir votre projet, et le cas échéant faire appel à un professionnel. En effet, au-delà des contraintes juridiques, tout aménagement induisant des modifications structurelles des combles (charpentes, planchers) passe par un professionnel. Il est le seul capable de mesurer l’impact des travaux sur la solidité de la maison et d’en apprécier leurs conséquences esthétiques sur la construction. Il sera le mieux à même d’établir un projet, essentiel aussi pour les démarches administratives au regard de l’urbanisme.

lp-demarches-admin-besoin

C’est aussi à ce stade qu’il faudra définir l’enveloppe budgétaire que vous pouvez raisonnablement y consacrer.

A quel professionnel s’adresser ?

Architecte ? Aménageur de combles ? Entreprise générale ? A qui s’adresser et à quelles étapes de son projet. Petit tour d’horizon des corps de métiers à qui vous pourrez faire appel…

  • Un aménageur de combles propose une solution clefs en main. Il est généralement possible de rester habiter chez soi pendant la durée des travaux. Celle solution offre les avantages de l’interlocuteur unique et de la simplicité. L’aménageur de combles intègre quand nécessaire le recours à un architecte pour les obligations juridiques et les démarches.
  • Une entreprise générale intervient sur différents corps de métiers (isolation, fenêtres de toit, cloisonnement, plomberie, électricité…). Elle assure ainsi le suivi de l’intégralité du chantier, permettant de réduire le nombre d’intervenants et de centraliser les responsabilités.
  • Couvreur : spécialiste de la toiture, un couvreur (entreprise ou artisan) intervient sur la rénovation/réfection de du toit. Il réalise le diagnostic d’étanchéité pour assurer la pérennité de l’isolation. Il assure également l’installation des fenêtres de toit (et équipements) ainsi que les capteurs solaires intégrés en toiture.
  • Un architecte apporte toute sa valeur pour les projets prévoyant une restructuration complète des combles, par exemple pour créer un véritable appartement multipièces. Son intervention est obligatoire pour les surfaces dépassant 20 m2. Dans tous les cas, il est essentiel d’exiger des devis précis, avec des dates (et non des délais) de fin d’exécution de travaux et, idéalement, des pénalités de retard. Il faut préférer des entreprises affiliées à de grands organismes professionnels (CAPEB pour les artisans, FFB pour les sociétés, etc.), et bénéficiant d’un label de compétence (par exemple QUALIBAT). Le bouche-à-oreille local est aussi une bonne garantie !

Garanties et assurances

Toute entreprise qui intervient dans un chantier d’aménagement de combles doit une garantie contractuelle, indépendamment des garanties propres à la construction. Toute intervention engageant la garantie décennale (charpente, toiture, fenêtres, notamment) induit une garantie professionnelle spécifique de l’entreprise. Il convient alors de s’assurer de la validité de son assurance professionnelle, en réclamant une attestation, à jour de cotisations. En qualité de maître d’ouvrage (celui qui commande les travaux), la loi vous oblige à contracter une assurance dommage-ouvrage, avant le début des travaux. En cas de malfaçon, elle a pour but de procéder aux paiements ou à l’exécution des travaux relevant de la garantie décennale, sans attendre d’éventuelles décisions de justice en cas de défaillance (voire de liquidation) de l’entreprise ayant réalisé les travaux.

 

Avant de rencontrer les entrepreneurs, préparez le rendez-vous afin qu’ils puissent mieux cerner vos besoins, et vos envies.

  • Pourquoi voulez-vous aménager vos combles ?
  • Quelle est votre attente ?
  • Avez-vous une idée bien précise en tête ?
  • Quel type d’espaces souhaitez-vous créer : chambre d’enfants, pièce de loisirs, suite parentale, cuisine, salle de bains, bureau, atelier créatif, dressing, loft… ?
  • Quelles couleurs souhaitez-vous retrouver ?
  • Avez-vous des matières que vous souhaitez ?
  • Quelle ambiance souhaitez-vous donner ?
  • Quel est le budget dont vous disposez ?

Vous avez un projet d’aménagement de combles ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour bien préparer votre projet