Réaliser / Chauffage

Le chauffage

Les volumes à vivre dans les combles doivent bénéficier d’un système de chauffage en rapport avec leur usage. S’il s’agit d’une occupation occasionnelle, des chauffages individuels suffiront. Pour une utilisation permanente, une véritable installation centralisée peut s’imposer.

Isoler avant tout

Quand elle n’est pas isolée, la toiture constitue la principale zone de déperdition de chaleur dans une maison. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une bonne isolation de ses combles avant d’en prévoir le chauffage. De plus, il est important de vérifier que les fenêtres de toit sont thermiquement performantes.

Chauffages individuels

Les pièces créées dans des combles peuvent bénéficier d’un chauffage individuel si leur utilisation est occasionnelle (toutes les pièces ne sont pas utilisées en même temps). Les radiateurs à inertie, à fluide caloporteur ou à cœur de chauffe, conviennent parfaitement à cet usage. Ils demandent l’installation d’un circuit électrique « chauffages » adapté à la puissance des appareils utilisés. Il faut compter en moyenne 100 W/m2, avec au minimum 1 radiateur pour 15 m2. L’installation de ces appareils est rapide, leur coût unitaire est assez faible et leur utilisation très souple. Ils peuvent, en plus, bénéficier d’une commande thermostatique et d’une programmation centralisée. En revanche, les appareils d’appoint de type chauffage à combustible liquide (pétrole), radiateur à huile ou convecteurs mobiles ne sont pas adaptés. Les premiers génèrent beaucoup de vapeur d’eau et supposent de fait une excellente ventilation, les seconds sont de gros consommateurs d’électricité.

Chauffage central

L’installation de radiateurs de chauffage central en prolongement d’une installation est possible, dans la limite d’un ou deux radiateurs supplémentaires. Il est rare, en effet, que la puissance de la chaudière comme la capacité du circulateur soient suffisantes pour alimenter un nombre plus important d’appareils additionnels. L’avis d’un chauffagiste est primordial. Pour autant, s’il est besoin d’installer des radiateurs et des canalisations, peut-être est-ce l’occasion de créer une véritable installation secondaire, avec une petite chaudière murale à ventouse, adossée à un mur pignon.

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles