Réaliser / Electricité

L'électricité

Il est essentiel de prévoir une installation électrique complète, pour l’éclairage comme pour l’alimentation des différents appareils. Cette installation sera plus ou moins sophistiquée en fonction de l’utilisation des volumes de vie créés dans les combles. Tour d’horizon.

Apprécier les besoins

L’aménagement des combles entraîne des besoins de puissance supplémentaire. Il faut donc tout d’abord évaluer ce besoin (cumul des puissances d’éclairage et d’équipements à raccorder, et peut-être demander au fournisseur d’énergie une modification de l’abonnement pour une augmentation de puissance disponible).

S’il s’agit d’alimenter simplement quelques éclairages, il suffira de « tirer » une ligne depuis une boîte de dérivation de l’installation existante. Si les besoins sont plus conséquents, il faudra créer une installation secondaire avec :

  • une ligne repartant du tableau de répartition principal dont la section des fils sera fonction de la puissance nécessaire ;
  • un tableau secondaire avec disjoncteur 30 mA en tête puis les coupe-circuits différentiels nécessaires en quantités et puissances en fonction du nombre de circuits et des appareils à alimenter.

Concevoir l’installation

Comme pour le reste de l’installation, on prévoira un ou plusieurs circuits (prises, éclairages, chauffage, etc.). Tous les circuits devront bénéficier d’un conducteur de protection (terre). Ces éléments seront regroupés dans un tableau secondaire, installé de préférence dans les combles, dans un endroit facilement accessible. L’installation électrique dans la salle de bains devra répondre aux normes en vigueur (NF C 15-100) concernant les distances entre la baignoire ou le bac de douche et les appareils électriques, ainsi que la classification de ceux-ci.

Pour les pièces à vivre, les mêmes règles que pour le reste de la maison seront appliquées : au moins 1 foyer lumineux par pièce, 5 prises dans un salon, 3 dans une chambre, 6 dans une cuisine, 1 dans une entrée ou une salle d’eau.

Réaliser l’installation

  • Pour une installation très rapide, dans des combles qui ne sont utilisés qu’occasionnellement, elle pourra être réalisée de façon apparente, avec des câbles multiconducteurs fixés par des pontets cloués et des appareils (interrupteurs, prises) posés en applique.
  • Pour une installation discrète, on profitera de l’installation de doublages (par exemple en plaque de plâtre), pour faire passer les conducteurs derrière ceux-ci et poser des appareils encastrables. L’alimentation se fera par câbles multiconducteurs rigides pour vide de construction ou conducteurs rigides sous conduits passés derrière les doublages.
  • Pour une installation apparente, on utilisera les mêmes types de conducteurs, passés sous goulottes, plinthes et baguettes PVC, collées sur les doublages, les murs ou les cloisons, avec des appareils en applique.

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles