Réaliser / La préparation de votre projet

Les professionnels
à contacter

L’aménagement des combles fait appel à de nombreux corps de métiers qui doivent être sélectionnés avec soin, coordonnés et rémunérés.

Conseils pour mener à bien son projet

Au-delà des contraintes juridiques (faire un lien avec fiche 2-1), tout aménagement induisant des modifications structurelles des combles (charpentes, planchers) passe par un professionnel. Il est le seul capable de mesurer l’impact des travaux sur la solidité de la maison et d’en apprécier leurs conséquences esthétiques sur la construction. Il sera le mieux à même d’établir un projet, essentiel aussi pour les démarches administratives au regard de l’urbanisme.

Un aménageur de combles propose une solution clefs en main. Il est généralement possible de rester habiter chez soi pendant la durée des travaux. Celle solution offre les avantages de l’interlocuteur unique et de la simplicité. L’aménageur de combles intègre quand nécessaire le recours à un architecte pour les obligations juridiques et les démarches.

Une entreprise générale intervient sur différents corps de métiers (isolation, fenêtres de toit, cloisonnement, plomberie, électricité…). Elle assure ainsi le suivi de l’intégralité du chantier, permettant de réduire le nombre d’intervenants et de centraliser les responsabilités.

Couvreur : spécialiste de la toiture, un couvreur (entreprise ou artisan) intervient sur la rénovation/réfection de du toit. Il réalise le diagnostic d’étanchéité pour assurer la pérennité de l’isolation. Il assure également l’installation des fenêtres de toit (et équipements) ainsi que les capteurs solaires intégrés en toiture.

Un architecte apporte toute sa valeur pour les projets prévoyant une restructuration complète des combles, par exemple pour créer un véritable appartement multipièces. Son intervention est obligatoire pour les surfaces dépassant 20 m2. Dans tous les cas, il est essentiel d’exiger des devis précis, avec des dates (et non des délais) de fin d’exécution de travaux et, idéalement, des pénalités de retard. Il faut préférer des entreprises affiliées à de grands organismes professionnels (CAPEB pour les artisans, FFB pour les sociétés, etc.), et bénéficiant d’un label de compétence (par exemple QUALIBAT). Le bouche-à-oreille local est aussi une bonne garantie !

Garanties et assurances

Toute entreprise qui intervient dans un chantier d’aménagement de combles doit une garantie contractuelle, indépendamment des garanties propres à la construction. Toute intervention engageant la garantie décennale (charpente, toiture, fenêtres, notamment) induit une garantie professionnelle spécifique de l’entreprise. Il convient alors de s’assurer de la validité de son assurance professionnelle, en réclamant une attestation, à jour de cotisations. En qualité de maître d’ouvrage (celui qui commande les travaux), la loi vous oblige à contracter une assurance dommage-ouvrage, avant le début des travaux. En cas de malfaçon, elle a pour but de procéder aux paiements ou à l’exécution des travaux relevant de la garantie décennale, sans attendre d’éventuelles décisions de justice en cas de défaillance (voire de liquidation) de l’entreprise ayant réalisé les travaux.

Démarches administratives

Pour obtenir vos autorisations de travaux (déclaration préalable de travaux, permis de construire…), la startup Permettez-moi de construire propose un service de mise en relation avec un facilitateur de son réseau national. Il s’agit d’un architecte ou un dessinateur qui analyse votre projet, fait le lien avec l’urbanisme et crée l’ensemble des pièces administratives réglementaires (documents CERFA, plan de masse, plan de situation, plans de façades, image 3D etc.). Il ne vous reste plus qu’à signer votre dossier et le déposer en mairie.

lp-demarches-admin-obtenez-autorisation

Vous avez un projet d’aménagement de combles ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour bien préparer votre projet