Découvrir / Les experts du comble

Connaître les maladies du bois de charpente et comment y remédier ?

Entendez-vous des bruits ? Y-a-t-il des trous dans votre charpente ? Pas facile de trouver des produits contre les maladies du bois ni de les utiliser à bon escient. Voici quelques conseils pour régler le problème !

Où se localise votre attaque ? Avez-vous des tas de sciure ? Entendez-vous des bruits ? De quelle taille sont les trous ?

Certains sites de marques aident les particuliers à déterminer le type d’attaque dont sont victimes les poutres. Le produit phare de la lutte anti-insectes les protègent de manière sélective et curative, détruisant en profondeur les larves xylophages (Lyctus, Vrillettes, Capricornes) et les termites. Il ne faut pas oublier les attaques des fourmis et guêpes charpentières et la mérule, un champignon dévastateur, combattu grâce à un antifongique, mais surtout pas à la javel qui accélère son développement ! Le mieux, et c’est obligatoire, est de traiter de manière préventive les bois sains. Le produit est préventif en 2 couches, curatif en 3 couches.

 De la chrysalide au traitement

Les femelles qui viennent pondre des œufs dans le bois donnent naissance à des larves qui se nourrissent de glucose et de cellulose entrainant des dégâts très importants sur les bois tendres puis, elles deviennent des chrysalides et s’envolent et là, les trous apparaissent.

Les termites étaient très répandues dans le Sud-Ouest, mais on en retrouve de plus en plus en région parisienne. Le traitement curatif peut-être inefficace, dans certaines régions il est donc obligatoire de traiter préventivement en posant des barrières ou des films anti termites. Il n’est pas rare que certains bois de structure doivent être changés car le termite continue son œuvre.

Les produits insecticides en gamme professionnelle ne sont délivrés qu’à ceux qui possèdent une certibiocide. Le particulier n’a donc d’ores et déjà plus accès à la gamme de l’entreprise SODIF (Drôme), qui ne vend qu’aux professionnels : « Il est clair que désormais, le particulier aura du mal à se fournir. Ce, pour éviter qu’il utilise les produits à mauvais escient, qu’il se protège mal ou qu’il jette le reste du bidon dans les égouts ».

 Le marché se resserre

Depuis 2015, existent des certifications sur les produits insecticides et il ne reste plus que 5 ou 6 produits sur la vingtaine qui existait il y a 20 ans. Maintenant les produits sont en base aqueuse, sans lendane ni pentachlorophénol, hautement cancérigènes et toxiques. L’Institut Technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement sert d’arbitre en cas de litige entre un applicateur professionnel et un propriétaire et fait foi dans le domaine.

combles perdus charpente traditionnelle

A LIRE AUSSI

Optimiser ses mètres carrés sous combles

Chantier type : transformation de la charpente traditionnelle

Comment optimiser le rangement sous les combles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En quête d’astuces aménagement ?

Recevez chaque mois notre sélection d'objets et de bonnes idées dédiées aux combles