Découvrir / chambre

Un intérieur à la hauteur des voyageurs

Les voyageurs sont toujours plus exigeants dans le choix du logement de vacances. Les hébergeurs doivent adapter leur prestation à chaque client et soigner leur décoration. Voici quelques conseils pour accueillir au mieux les visiteurs.

Un appartement deux chambres, près de la mer et avec une terrasse ombragée, voici le type d’hébergement que recherche Estelle, 29 ans pour ses vacances en Corse. Cette voyageuse part une semaine, en août, avec son mari et sa fille. Pour elle, pas question de lésiner sur le logement. « Si l’hébergement est vétuste, nos vacances seront gâchées et nous ne serons pas à l’aise » avoue cette adepte de TripAdvisor, un site d’avis entre voyageurs. Chaque jour, depuis avril, elle passe des heures à comparer des annonces et à regarder les critiques des visiteurs. « Dès que je recense plus de trois commentaires négatifs, je squeeze. Je suis bien consciente que certains avis sont parfois un peu extrêmes mais je ne veux pas prendre le risque de louper mes vacances » explique la jeune femme qui a trouvé son bonheur en juin dernier. L’hospitalité, l’hygiène ou encore la décoration, tout est passé au crible. Les hébergeurs n’ont plus le droit à l’erreur. Le rapport qualité prix doit être respecté, l’accueil personnalisé et l’aménagement du logement doit répondre à des critères très précis et aussi très personnels. Le but : faire vivre au client une expérience inoubliable.

Sur Airbnb, on se décide grâce aux photos

Airbnb, la plateforme communautaire de location de logements entre particuliers laisse carte blanche à ses membres pour décorer leur intérieur. Avec 400 000 logements répartis sur 20 000 communes françaises, les clients ont l’embarras du choix. Ils font leur première sélection en s’appuyant sur les clichés de l’appartement ou de la maison réalisés par un photographe professionnel. « L’image est très importante. A travers les photos, le voyageur doit pouvoir se sentir chez lui.

Etude architecte VELUX pour les combles

L’hôte doit donc faire un effort de rangement et de cohérence dans sa décoration » explique Sarah Roy, responsable de la communication chez Airbnb. Les couleurs du moment comme le gris, le taupe donnent une image moderne et rafraîchie du logement mais le client recherche des biens de caractère comme des anciennes fermes ou atypiques comme La Turquoise égarée. Cette maison d’hôtes, logée au bord du lac du Bourget en Savoie, est totalement intégrée à son environnement naturel. Avec sa plage privée et sa vue panoramique sur le lac, la villa abrite trois coquettes chambres très épurées. Élisabeth Reppel et Philippe Cane, les propriétaires ont mis deux ans pour rénover entièrement cette maison des années 50 de 150 m². « On a créé une extension de 40m² en ossature bois et on a tout refait l’intérieur », raconte Philippe Cane. Ils ont développé une architecture bioclimatique. Des panneaux photovoltaïques ont été installés. La villa s’appuie sur le réemploi des matériaux locaux comme le bois. « Les nouvelles générations sont sensibles à l’écologie. Ils se montrent curieux et posent de nombreuses questions sur l’architecture de la villa » remarque le propriétaire. La maison a décroché, en 2014, le label Minergie qui reconnait l’efficience énergétique de la rénovation.

L’hygiène reste primordiale

Pour séduire la clientèle, il y a une base à respecter comme la propreté. « La literie, la salle de bains ou encore la cuisine doivent être impeccables. Le voyageur a besoin de ce confort pour se sentir à l’aise » observe la responsable de la communication chez Airbnb. Les petits détails font la différence. Le débit, la pression du jet ou encore le niveau d’eau chaude doivent être suffisants dans la salle de bains. C’est encore mieux si les WC sont séparés de la salle d’eau. Les douches à l’italienne sont aussi très appréciées comme le remarque le propriétaire de la Turquoise égarée. La cuisine doit être équipée avec des appareils d’électroménager comme le grille-pain, le presse-agrume ou encore le couteau à huîtres si l’hébergement est en bordure de mer. « Certains équipements comme le Wifi sont devenus des critères de sélection qui font monter le prix des prestations » signale Sarah Roy d’Airbnb. D’après une étude menée par la plateforme aux Etats-Unis, l’accès à internet fait grimper de 8 dollars le prix de la nuit ; le prêt d’un sèche-cheveux peut rapporter 10 dollars de plus par nuit à l’hôte. Il peut gagner 26 dollars de plus si le logement possède une baignoire. Qui dit vacances, dit détente et tous les équipements pour le bien-être comme un spa, une piscine ou un potager sont appréciés et recherchés par les clients.

Etude architecte VELUX pour les combles

Dans l’aménagement d’un logement partagé, les propriétaires veillent à préserver une part d’intimité. « C’est indispensable/ Nous avons deux enfants en bas âges et nous tenons à dissocier le travail et notre vie de famille. Nous avons donc créé un appartement indépendant dans notre maison. Les clients ne peuvent pas y accéder » décrit Philippe Cane, patron de La Turquoise égarée. Dans cet esprit, certains ont fait le choix d’aménager les combles. « On a créé une chambre et une salle de bains au-dessus du garage. L’accès se fait par cette pièce et non par notre porte d’entrée. Nos clients ont leur indépendance et nous aussi. Nous avons climatisé l’espace pour que les touristes puissent dormir au frais sous le toit, s’exclame Martine, propriétaire d’une villa à Nice. Cette extension permet d’arrondir les fins de mois et donne une plus-value à notre maison. »

Démarches administratives pour aménagement de comblesA LIRE AUSSI:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En quête d’inspiration pour vos combles ?

Recevez chaque mois les dernières réalisations mises en ligne