S'inspirer

Accessibilité et confort pour tous dans les combles

Le confort pour tous dans la maison, quels que soient l’âge et la mobilité des habitants, est primordial pour bien vivre chez soi. Cette notion ne doit pas être oubliée lorsqu’on aménage des combles.

Hauteurs et largeurs de confort

Bien penser son habitat pour qu’il soit confortable et accessible à tous permet de mieux vivre chez soi, même lorsque l’on vieillit ou que l’on subit un accident de la vie. Il convient néanmoins de respecter certaines règles et de réfléchir à des aménagements faciles à mettre en place et souvent peu coûteux.

Lorsque l’on aménage ou que l’on rénove un espace, mieux vaut installer des portes de 90 cm de large, qui autorisent le passage d’un fauteuil roulant. Le surcoût est minime par rapport à une porte de 83 cm. Au milieu de la salle de bains, on pense à laisser un espace libre de 150 cm de diamètre. L’impression d’espace sera plaisante au quotidien et un fauteuil pourra s’y déplacer facilement. Les poignées de portes pourront être installées entre 90 et 130 cm du sol, de même que les prises électriques. Elles seront ainsi accessibles aux enfants à partir d’un certain âge, aux personnes de petite taille ainsi qu’aux personnes en fauteuil. Mieux encore, les poignées de portes pourront être dotées d’une fermeture magnétique (avec un aimant dans le dormant) permettant d’ouvrir ou de fermer la porte beaucoup plus facilement. Dans la cuisine, le plan vasque devra être positionné à 70 cm (bas de la cuve) pour être accessible aux personnes en fauteuil. Enfin les garde-corps doivent obligatoirement faire un minimum de 100 cm de haut, avec un maximum de 11 cm entre les barreaux, et une partie pleine de 40 cm en cas de barreaux horizontaux.

Astuces et bon sens

De manière générale, le PVC, le stratifié et les parquets vernis – trop glissants – sont à éviter pour les personnes à mobilité réduite. On privilégie les parquets huilés, le jonc de mer ou le carrelage antidérapant. On évite également les tapis, les rallonges électriques et tout ce qui peut encombrer l’espace. Un bon éclairage, si possible avec des variateurs de lumière, est essentiel pour avoir une maison agréable à vivre, en particulier en présence de personnes âgées et/ou malvoyantes. Il est aussi très confortable (et peu coûteux) de prévoir un balisage lumineux dans les espaces de passage (escaliers et couloirs) doté d’un détecteur de mouvement. Dans la salle d’eau, une douche à l’italienne est très pratique pour toute la famille, et pourra être équipée d’un banc et de poignées en cas de nécessité. Enfin dans la cuisine, les fours et lave-vaisselle surélevés sont beaucoup plus pratiques pour tout le monde au quotidien.

Et dans les combles ?

Si tout ce qui précède vaut pour les combles, il convient de mettre l’accent sur certains aménagements spécifiques. « L’éclairage doit être particulièrement soigné, avec la présence puits de lumière : larges fenêtres de toit VELUX, par exemple, explique Jérémy Hérard, architecte du réseau Notes de Styles. L’afflux de lumière naturelle permet d’agrandir visuellement l’espace et de rendre le comble plus confortable à vivre. Lorsque cela est possible, mieux vaut installer l’escalier le moins raide possible, et d’une largeur de 120 cm qui permettra d’y faire passer aussi bien un grand sommier qu’une armoire. Un escalier existant pourra être équipé d’un monte-escaliers mais cette solution est généralement peu esthétique et onéreuse. Mieux vaut faire installer un ascenseur pneumatique, qui fonctionne grâce à un compresseur (pas de problème en cas de coupure d’électricité), au look moderne (une sorte de tube transparent) et qui nécessite peu de travaux. Côté placards sous rampants, on pense aux portes coulissantes plutôt que battantes ou, mieux encore si l’on a le recul nécessaire, à des modules de rangement sur roulettes, d’une profondeur de 100 ou 120 cm, que l’on tire vers soi pour y ranger ses affaires en y accédant par les côtés. Enfin on évite les lits trop bas en soupente, dont il est difficile de se relever et qui, paradoxalement, donnent une sensation d’enfermement. »

Etude architecte VELUX pour les combles

A LIRE ÉGALEMENT :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En quête d’astuces aménagement ?

Recevez chaque mois notre sélection d'objets et de bonnes idées dédiées aux combles