S'inspirer

Comment maximiser l'éclairage naturel toute l'année ?

lumiere-naturelle-otpimiser-eclairage-dans-les-combles

Pour être agréables à vivre, des combles doivent être bien éclairés tout au long de l’année. Des fenêtres de toit judicieusement installées font entrer la lumière naturelle, apportant confort et impression d’espace. Elles permettent aussi de faire des économies d’énergie. Pour choisir les fenêtres de toit adéquates et les installer au bon endroit, il faut prendre en considération l’usage de la pièce, son aménagement, son orientation géographique, en n’oubliant pas de prévoir une éventuelle protection contre la chaleur ou le vis-à-vis.   

Lumière naturelle dans les combles

©VELUX

La fenêtre de toit, un précieux atout luminosité

Grâce à son inclinaison, la fenêtre de toit fait entrer deux fois plus de lumière naturelle qu’une fenêtre verticale.

Elle apporte confort, bien-être et favorise les apports solaires. En prime, elle limite également l’utilisation de la lumière artificielle, permettant ainsi de réaliser des économies d’électricité. De plus, la lumière naturelle donne une impression d’espace et constitue un atout indéniable au moment de la revente d’un bien immobilier.

Faire entrer la lumière naturelle dans des combles présente donc de multiples intérêts. D’où l’importance de bien réfléchir à l’implantation des fenêtres de toit VELUX avant de débuter des travaux.

>>> Calculez le prix de votre fenêtre de toit <<<

Calculer la surface d’éclairement

La surface d’éclairement minimale peut être calculée simplement. Selon les exigences de la Réglementation Thermique 2012, les surfaces vitrées doivent représenter au moins 1/6 de la surface de plancher à éclairer, soit 17% pour une pièce agréable tout au long de l’année.

Par exemple, dans des combles de 15 m², il faut prévoir au moins 2,50 m² de surfaces vitrées.

L’erreur à ne pas faire : sous-évaluer le nombre de fenêtres ; mieux vaut en prévoir plus, car il n’y a jamais trop de lumière.

Il est possible de superposer ou d’installer côte à côte des fenêtres de toit classiques et des fenêtres verticales, pour créer un effet verrière – cette solution permet non seulement de gagner en luminosité, mais aussi d’améliorer la vue (panoramique ou plus loin à l’horizon). Dans ce cas, les fenêtres de toit doivent être alignées avec les éléments de charpente verticaux.

lumiere-du-jour-dans-les-combles

©VELUX

Il faut savoir que les vitrages à contrôle solaire des fenêtres de toit VELUX de nouvelle génération offrent jusqu’à 42% de transmission lumineuse supplémentaire, par rapport aux anciennes générations. Elles constituent un allié de taille pour baigner des combles de lumière naturelle.

Plusieurs petites fenêtres valent mieux qu’une grande

 Mieux vaut privilégier plusieurs ouvertures à des endroits différents, plutôt qu’une grande surface vitrée unique. La lumière est ainsi répartie de manière plus homogène, quelle que soit la saison et l’heure de la journée. Ce dispositif permet également d’apporter de la lumière sur les diverses zones d’activité de la pièce. On peut aussi envisager d’installer des fenêtres sur deux versants du toit – par exemple pour une orientation est-ouest – cela permet de profiter de la lumière aussi bien le matin que le soir, et ce toute l’année.

Gérer la lumière naturelle dans se combles

L’orientation géographique de la pièce

La lumière du soleil change de position et d’intensité au fil de la journée et des saisons, ainsi qu’en fonction de la météo. Pour positionner ses fenêtres de toit, il faut évidemment tenir compte de l’orientation de la pièce dans laquelle on les installe.

Pour faire entrer un maximum de lumière tout au long de l’année, on privilégiera l’installation de fenêtres orientées au sud.

  • En façade nord : on peut installer de grandes fenêtres pour faire entrer beaucoup de lumière, sans craindre de faire entrer la chaleur en été. Quant au froid, il ne pose pas de problème ; les fenêtres de toit de nouvelle génération disposent de performances thermiques importantes.
  • En façade est ou ouest : on peut également choisir d’installer de grandes fenêtres ou plusieurs petites, qui font entrer une belle luminosité le matin et le soir, sans craindre la chaleur ni le froid.
  • En façade sud : elle est largement baignée de soleil ; pour ne pas subir les fortes chaleurs, mieux vaut y prévoir des stores ou volets roulants pour réguler la lumière et limiter la chaleur l’été.

La pente du toit pour définir la position des fenêtres

La pente du toit doit être prise en compte pour définir la position des ouvertures. Plus elle est faible, plus la fenêtre doit être installée en hauteur pour faire entrer de la lumière ; cela ouvre l’angle de luminosité. C’est l’un des cas où l’on peut installer des fenêtres fixes dans le prolongement vertical de fenêtres de toit classiques.

Optimiser la lumière du jour dans vos combles

©VELUX

On peut aussi opter pour un éclairage zénithal, idéal pour faire entrer la lumière en évitant le vis-à-vis, pour éclairer les petites pièces, ou encore les pièces d’angle.

La lumière zénithale dans ses combles pour maximiser la luminosité

Tenir compte de l’aménagement

L’idéal est de prévoir la destination de la pièce et son aménagement avant d’installer les fenêtres : la présence de cloisons ou de meubles pourrait occulter le passage de la lumière. Pour choisir l’emplacement et le nombre de fenêtres, il faut anticiper la réflection des rayons de lumière.

Par exemple, pour éclairer un bureau, mieux vaut deux ouvertures, qui permettent une répartition homogène de ces rayons lumineux sur le plan de travail, plutôt qu’une ouverture qui laisse passer la luminosité en un seul point du bureau (qui changera d’ailleurs selon l’heure et la saison). Si la pièce est vouée à devenir une chambre agrémentée d’un bureau, il est aussi préférable de choisir deux fenêtres, installées au-dessus de chaque zone d’activité, plutôt que seulement au-dessus du lit.

L'éclairage naturelle des combles

Anticiper l’aménagement permet aussi de choisir le modèle de fenêtre le plus adapté. Si un meuble bas est positionné dessous, une fenêtre à rotation s’avère pertinente (sa base sera installée à environ 1 m du sol). Sans meuble en-dessous, une fenêtre à projection permet de profiter d’une vue plus dégagée, éventuellement de s’accouder. Enfin, une fenêtre en hauteur devra plutôt être motorisée.

Stores et volets roulants

Là encore, le choix d’installer des stores ou volets roulants dépend à la fois de l’exposition et de la destination de la pièce. Si elle doit pouvoir être plongée dans le noir complet, par exemple une chambre ou une salle de home cinéma, des volets roulants sont les bienvenus, quelle que soit l’exposition. Ils offrent un confort absolu toute l’année avec 95% de la chaleur arrêtée l’été et jusqu’à 27% d’isolation complémentaire en hiver.

En fonction de l’orientation, de la typologie de pièce et du vis-à-vis éventuel, vous pouvez également prévoir des stores – occultants, éventuellement isolants – pour moduler la luminosité.

store-occultant-velux

©VELUX

Enfin, si vous souhaitez pouvoir aérer durant vos nuit d’été sans pour autant être dérangé par les moustiques, sachez que VELUX propose des moustiquaires adaptées aux fenêtres de toit. Vous pourez ainsi dormir sur vos deux oreilles !

>>> Calculez le prix de votre fenêtre de toit <<<

A LIRE AUSSI
Comment bien choisir ses fenêtres de toit ?
Quels sont les bienfaits de la lumière naturelle ?
Quelle couleur pour quelle lumière ?

 

Vous avez un projet d’aménagement de combles ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour bien préparer votre projet