Réaliser / La préparation de votre projet

Aménager ses combles : quelles démarches administratives ?

impot-supplementairetaxe-foncierepermis-de-construiredeclaration-de-travauxamenager-ses-comblesdemarche-administrative

Avec l’envolée des prix du foncier, l’aménagement des combles perdus est une solution pertinente pour optimiser sa surface habitable et apporter de la plus-value à son bien. Mais avant d’entreprendre les travaux, il est nécessaire de s’acquitter de certaines démarches administratives. Ne pas les suivre vous expose à des risques juridiques et fiscaux, mais aussi financiers en cas de sinistre dans des combles non déclarés. Voici un vrai/faux des idées reçues.

Le permis de construire est-il obligatoire ?

Non. Une déclaration préalable de travaux est suffisante si la nouvelle surface habitable est comprise entre 5 m² et 20 m². Il suffit alors de remplir le formulaire CERFA 13404.
Si la nouvelle surface habitable dépasse les 20 m², en revanche, une demande de permis de construire doit être déposée.
Mais il existe des exceptions. Si le bien est situé dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU), par exemple, la limite entre la déclaration et le permis passe de 20 m² à 40 m².

Toutes les démarches en quelques clics

Faible hauteur sous plafond : une autorisation est-elle nécessaire ?

Non. Lorsque la hauteur des combles n’atteint pas les 180 cm, cet espace n’est pas considéré, au regard de la loi Carrez, comme une surface habitable. La valeur des taxes foncières et celle des impôts locaux resteront identiques et inchangées.

Quelle est la surface habitable de vos combles ?

Faut-il Prévenir la mairie en cas d’ajout d’une Fenêtre de toit ?

Oui. Une déclaration de travaux doit être déposée obligatoirement auprès de la mairie si le visuel extérieur de la maison subit des modifications comme la transformation de la charpente ou encore l’ajout de fenêtres.

Toutes les démarches en quelques clics

Dois-je faire une déclaration auprès de Mon assurance ?

Oui. Cette nouvelle surface habitable doit impérativement être déclarée comme telle dans la police d’assurance habitation. En cas de sinistre (incendie, dégâts des eaux…), l’assurance couvrira les frais. L’impact au niveau du prix de la prime d’assurance est généralement faible.

Surface gagnée = impôts supplémentaires ?

Oui. La création d’une surface habitable supplémentaire impose une révision de votre taxe d’habitation et de votre taxe foncière. Pensez à remplir le formulaire H1. Il vous suffira d’indiquer que vous avez une pièce supplémentaire et de bien préciser sa surface en tenant compte de la règle de calcul de la loi Carrez. L’ajustement de vos impôts sera fait au prorata.

Un service personnalisé !

Peut-on effectuer rapidement les formalités ?

Oui. Spécialiste dans l’aménagement des combles, VELUX a développé un dispositif en ligne permettant de connaître facilement les démarches administratives nécessaires pour votre projet. 5 questions suffisent à déterminer les démarches administratives à effectuer. La plateforme vous propose également de télécharger les formulaires à remplir en quelques clics. Si besoin, VELUX propose des conseils pour trouver un professionnel agréé.

Toutes les démarches en quelques clics

A LIRE EGALEMENT
Infographie : les chiffres clés à connaître avant d’aménager ses combles
Aménagement de combles : nos conseils pas à pas
Comment bien préparer mon projet d’aménagement de combles ?

Vous avez un projet d’aménagement de combles ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour bien préparer votre projet