Réaliser / La préparation de votre projet

Quelles aides à la rénovation en 2018 ?

renovation-aide-2018

Les aides à la rénovation énergétiques sont nombreuses. Elles peuvent vous convaincre de franchir le pas dans vos futurs travaux. En 2018, le crédit d’impôt est maintenu, mais son périmètre est réduit.

aide-renovation-2018

Les principales aides à la rénovation thermique de son logement sont maintenues en 2018. Le changement majeur concerne le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). La nouvelle majorité gouvernementale a prolongé le CITE jusqu’en 2018, mais son champ d’action a évolué en se réduisant : à partir du 28 mars 2018, le remplacement des fenêtres, des volets et des portes ne rentrera plus dans la liste des travaux éligibles à cette aide. L’objectif est de recentrer les aides financières sur les travaux les plus rentables en termes d’économies d’énergie (aménagement des combles, changement de chaudière, etc). Le CITE sera remplacé en 2019 par une prime versée dès l’achèvement des travaux.

Généralisation du chèque énergie

Après une période d’expérimentation dans 4 départements, le gouvernement a annoncé la généralisation du chèque énergie sur l’ensemble du territoire à partir du 1er janvier 2018.
C’est une aide au paiement des dépenses d’énergie, quelle que soit l’énergie de chauffage utilisée : électricité et gaz naturel, mais également fioul, Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), réseaux de chaleur, bois…
Le montant annuel du chèque énergie est de 150 € en moyenne : il est compris entre 48 et 227 € selon le revenu fiscal et la taille du foyer.

Les aides de l’Anah en augmentation

Dans le cadre du programme « habiter mieux », L’ANAH (l’Agence nationale de l’habitat) accorde des subventions attribuées aussi bien au propriétaire occupant, au bailleur ou au syndicat de copropriétaires. Pour 2018, 110 millions d’euros sont accordés à l’Anah pour aider à rénover 75 000 logements. Ces aides sont réservées aux ménages les plus modestes et le montant de l’aide accordée pour les travaux de rénovation dépend des revenus des demandeurs.

Quelles aides pour une rénovation de combles ?

TAUX Réduit de tVA à 5,5 %

Les travaux de rénovation réalisés par une entreprise dans un logement ancien bénéficient de taux de TVA réduits, sous certaines conditions. La TVA au taux réduit de 5,5 % ou au taux intermédiaire de 10 %, au lieu du taux normal à 20 %, est réservée aux travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien sur les logements d’habitation achevés depuis plus de 2 ans. Dans les départements de Guadeloupe, Martinique et La Réunion, le taux applicable est de 2,1 %.

Les aides locales

De très nombreuses régions et collectivités locales incitent les particuliers à réduire leur consommation énergétique. Ces aides locales peuvent prendre diverses formes : aide à la rénovation énergétique des maisons individuelles, travaux d’amélioration pour les propriétaires bailleurs, achat d’équipement utilisant des énergies renouvelables, par exemple.

Découvrez les fenêtres de toit VELUX vous permettant de bénéficier d’avantages fiscaux

A LIRE AUSSI
Les aides à l’aménagement de combles en Ile-de-France
Les aides financières pour aménager ses combles 
Les aides à l’aménagement de combles en Bretagne

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles