S'inspirer

Bien aménager une chambre sous combles

Aménager un espace zen sous les toits est un projet très séduisant mais cette opération peut s’avérer compliquée. Alors quelles sont les astuces pour tirer parti du côté atypique des lieux et les transformer en un cocon douillet ?

Que la lumière soit !

Sous les toits, plus qu’ailleurs, la lumière est primordiale. Si les combles ne sont pas encore aménagés, la première chose à faire est de les éclairer en captant la lumière naturelle soit en agrandissant les ouvertures existantes, soit en plaçant des fenêtres de toit. Il faut garder en tête que plus elles seront grandes, plus l’atmosphère sera agréable.
Orientez le lit en fonction de ces sources de lumière. En plaçant le bas du lit face à la fenêtre vous vous assurerez un réveil en douceur. Pour un réveil tonique faites l’inverse : placez le lit sous la fenêtre afin de recevoir la lumière de façon frontale. Dans un cas comme dans l’autre, les stores occultants permettront d’obtenir une obscurité complète.

Affichez la couleur !

Généralement, il est préférable de peindre les plafonds et les murs avec des tons clairs et unis car des motifs trop présents risqueraient de surcharger la pièce. On peut aussi jouer avec les couleurs et la sensation de volume.Par exemple, si la chambre comporte un pignon, un papier peint avec des motifs verticaux permettra d’élever visuellement la hauteur sous plafond. A l’inverse, si les pentes de toit sont très inclinées, le blanc ou des tons très clairs restent la meilleure option afin de ne pas étouffer définitivement la chambre.
Si la pièce est haute de plafond, il est possible de choisir une couleur claire pour le plafond et des couleurs foncées pour les murs et le sol. Et pour donner de la profondeur, des murs clairs et des teintes plus foncées au plafond et au sol feront des miracles.

Prenez du volume !

Principe de base, il faut privilégier la pleine hauteur de l’espace, soit plus d’1,80m, pour des fonctions qui nécessitent de se tenir debout ou d’être à l’aise. Second principe, profiter du moindre mètre carré !
Toutes les parties sous pentes peuvent être transformées en rangements. Pour des meubles fixes, il est préférable de choisir des portes coulissantes et des tiroirs pour une contenance optimale et un encombrement minimal. Des rangements bas sur roulettes constituent une excellente alternative pour tirer parti et moduler les espaces réduits. A noter : le pignon, si la largeur de la pièce et la hauteur sous plafond le permettent, est un emplacement idéal pour installer un dressing sur-mesure ou une bibliothèque.

Dans le même esprit, les lits avec des rangements en soubassement sont un réel gain de place et permettent de jouer avec les volumes sur la hauteur. Une tête de lit avec des rangements intégrés délimitera les espaces et apportera à la zone nuit une impression apaisante de cocon. Enfin si vous décidez d’aménager une suite parentale, les cloisons vitrées façon verrière sont une excellente option pour délimiter les espaces couchage et salle de bains, tout en laissant la lumière circuler. Et pas de panique, un joli store apportera la touche d’intimité nécessaire !

Amusez-vous !

Après les astuces pour pousser « visuellement » les murs et le plafond, le choix d’un mobilier bas et clair confortera ce parti-pris. Et surtout, respectez l’esprit atypique des lieux et n’hésitez pas en jouer. Sous les toits plus qu’ailleurs, ne surchargez pas les meubles et les étagères avec trop d’objets décoratifs qui alourdiraient l’atmosphère.
Côté lumière, des guirlandes ou des suspensions de différentes tailles et hauteurs accrochées au plafond ou aux poutres ajouteront de la personnalité à la chambre. Les lampes à poser apporteront une touche feutrée une fois la nuit tombée.
Il ne faut pas oublier que l’ajout de miroirs est excellent pour une chambre sous les combles. Ils permettent d’allonger encore la pièce. Dans le sens de la hauteur, face à une fenêtre, ils réfléchiront la lumière et la diffuseront dans la pièce. Dans le sens de la largeur, ils élargiront encore l’espace et accentueront l’impression de profondeur.

Et les enfants dans tout ça ?

Les combles sont un terrain de jeu inépuisable ! Si la hauteur sous plafond le permet, les lits mezzanine constituent un gain de place non négligeable et peuvent se muer en cabanes ludiques pour les robinsons en herbe. Les lits à tiroirs permettront non seulement de ranger jouets et vêtements mais feront également office de couchage d’appoint pour des « pyjama parties » endiablées.
Dans un autre esprit, si la surface au sol le permet, cette chambre sous les toits peut abriter une fratrie dans un esprit dortoir rétro.
A noter : les poutres peuvent servir de structure à un lit à baldaquins grâce à de jolis voilages. Disposés à travers la pièce, les rideaux peuvent aussi délimiter astucieusement les espaces.
Et soyons fous, quand l’espace est là, un toboggan pour descendre du lit mezzanine ou une balançoire au milieu de la chambre peuvent s’envisager !
A vous de jouer !

En résumé, pour aménager son nid douillet sous les toits, il faut veiller à :
Faire entrer la lumière naturelle en créant des ouvertures ou en les agrandissant
– Mettre en valeur les volumes grâce à la couleur
– Optimiser les rangements
– Et…jouer avec les irrégularités de la pièce

Etude architecte VELUX pour les comblesA LIRE ÉGALEMENT :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En quête d’astuces aménagement ?

Recevez chaque mois notre sélection d'objets et de bonnes idées dédiées aux combles