Réaliser / Entrée de lumière

Profiter de la lumière naturelle dans ses combles

Depuis des siècles, la lumière du jour a toujours été utilisée comme la première source pour éclairer les intérieurs. Elle contribue largement à notre santé physiologique et psychologique et exerce une action bienfaisante sur notre équilibre nerveux.

A la maison, la lumière naturelle est donc un élément de confort essentiel et il est important d’en tenir compte lors de l’aménagement de ses combles. En effet, la quantité de lumière disponible dépendra de la taille des fenêtres de toit, de leur orientation et de leur inclinaison.

Voici quelques conseils pour maximiser la lumière naturelle sous vos combles :

  • La surface des ouvertures doit être au minimum équivalente à 1/6 de la surface de plancher à éclairer (supérieur à 1,80m de hauteur). Pour calculer le nombre de fenêtre adapté à votre pièce : http://www.velux.fr/produits/verrieres
  • Une bonne répartition des ouvertures dans la pièce permet de bénéficier de la lumière naturelle plus longtemps dans la journée et d’effectuer ainsi des économies d’énergie. En effet, la taille et la façon dont les fenêtres sont positionnées vont déterminer la trajectoire de la lumière du jour à l’intérieur de la pièce.
  • Il est important de choisir des vitrages à contrôle solaire lorsque l’exposition est au sud ou à l’ouest afin d’assurer un meilleur confort en été.

La distribution de la lumière naturelle dans la maison sera également dépendante des matériaux de surfaces utilisés et de l’agencement des cloisons intérieures. En effet, les murs, plafonds et sols vont permettre à la lumière de se réfléchir et peuvent éclairer des endroits normalement sombres. Aussi, préférez des menuiseries de teinte claire ainsi qu’un revêtement mural clair sur le pan de mur intégrant la fenêtre de toit pour diminuer les contrastes. Privilégiez également des teintes claires pour le revêtement des autres murs et du plafond ce qui contribuera à rendre la pièce plus lumineuse. Positionnez enfin le mobilier de manière à ce qu’il ne constitue pas un obstacle à la lumière naturelle.

A la tombée de la nuit, il est désormais possible de prolonger l’exposition grâce à des ampoules « lumière du jour ». Ces dernières sont des ampoules d’une puissance classique (9 à 25 W en moyenne) mais dont la lumière est de meilleure qualité. Ces ampoules s’adaptent à tous les luminaires, culot, vis ou baïonnette et reproduisent la qualité de lumière que l’on obtient en extérieur. La quasi-totalité du spectre lumineux du soleil y est reproduit. Cette qualité de lumière joue sur notre cerveau et notre corps pour augmenter la vitalité, améliorer l’humeur, et prévenir notamment les carences en vitamine D.

A savoir ! En éclairage naturel, les exigences d’éclairement peuvent s’exprimer en valeur de facteur de lumière du jour (FLJ). Ce facteur est le rapport entre l’éclairement intérieur reçu en un point du plan de référence (généralement le plan de travail ou le niveau du sol) et l’éclairement extérieur simultané sur une surface horizontale en site parfaitement dégagé. Il s’exprime en pourcentage et plus il est élevé, meilleur sera l’éclairement de la pièce.