Réaliser / Le gros oeuvre

Transformation de combles à charpente traditionnelle

Cette ancienne ferme de Doudeville dans le 76 (Normandie) a été rénovée dans les années 90. La famille a eu le coup de cœur pour cette bâtisse il y a sept ans et ont décidé d’en faire l’acquisition. Lorsque Gaëlle et son compagnon ont investi les lieux, seul le rez-de-chaussée était habitable.

combles perdus charpente traditionnelle

Suite à la naissance de leurs deux enfants, le couple a décidé d’étendre la surface habitable en aménageant l’espace sous les combles : sombres, ils servaient autrefois à faire sécher les récoltes de la ferme. Ainsi, la décision a été prise de modifier la charpente traditionnelle sans toucher à la structure de l’habitat.

Les étapes de la réalisation

Christian Marquis, le dirigeant de combles d’en France explique les étapes.

  1. D’abord, il a fallu concevoir un nouveau plancher porteur car 2 tiers de celui qui était présent n’était pas plan. Pour créer une surface suffisamment plane, un « engourdage » en pièces de bois a été mis en œuvre (3.6cm par 11cm de large), lequel repose sur des cales (de 1 à 22mm) chargées de maintenir les pièces droites.
  2. Dans un second temps, il a fallu créer des entraits hauts (pièce de bois horizontale qui sert à réunir les arbalétriers et qui est posée à les extrémités sur les murs), de manière à soutenir le plafond qui allait être créé pour l’étage.
  3. Le circuit électrique a dû être intégré dans l’ensemble des combles pour permettre le raccordement de l’étage.
  4. Enfin, un escalier pour relier les deux parties de la maison a été inséré.

Le résultat des travaux

Pour transformer la maison, deux mois de travaux ont été nécessaires. Au total, la modification des combles a fait naître 69 m2 dont 43 m2 loi carrez. Pour en savoir plus sur ce projet et découvrir en détail le coût d’un tel chantier, rendez-vous sur notre page dédiée.

« Pour nous, c’est un gros changement. La fenêtre de toit qui donne dans le salon nous apporte un puits de lumière dans une pièce où l’on n’avait pas d’ouvrants » indique Gaëlle, la propriétaire des lieux. Une nette amélioration en termes de confort puisque cet espace pourra bientôt intégrer les chambres des enfants, leur salle de bains et libérer ainsi le rez de chaussée.

A LIRE EGALEMENT

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles