Réaliser / La préparation de votre projet

Quelles solutions pour remettre un plancher bois de niveau ?

Plancher bois - combles

Dans une maison ancienne, il n’est pas rare que le plancher des combles soit déformé. Pour le remettre de niveau, il existe différentes solutions que nous présente Jean-Michel Sagne, menuisier-charpentier, des Ateliers Sagne, à Guérande.

Adapter le plancher à l'usage - isolation des combles

Le plancher n’est pas porteur : nouveau solivage

Avec un plancher non porteur, on n’a pas d’autre choix que le rendre porteur en remettant des solives au-dessus du solivage existant. Si les murs sont en béton, on ancre les solives à l’aide de sabots métalliques. Si les murs sont en pierre, il faut alors rentrer les solives à l’intérieur du mur. Ce nouveau solivage sert ensuite de support à un plancher en OSB, en panneaux de particules (aggloméré) ou en bois massif. On profite de l’espace entre les deux solivages pour placer un isolant phonique.

Le plancher est porteur : calage avec lambourdes

Avec un plancher porteur non droit, la première solution consiste à poser sur le plancher existant des lambourdes (grand tasseaux perpendiculaires ou parallèles aux solives) dont la hauteur est ajustée à l’aide de cales. On pose ensuite sur ces lambourdes un plancher en OSB, en dalles d’aggloméré ou en bois massif. Attention : un plancher en OSB ou en aggloméré peut accueillir une finition en moquette, PVC ou parquet flottant mais pas en carrelage. Si le plancher est en bois massif, on ne le recouvre pas.

Trouver un aménageur de combles

Le plancher est porteur : plaques de Fermacell

Avec un plancher porteur, on peut aussi choisir de poser des plaques de sol en Fermacell. On commence par réaliser une chape légère à l’aide de billes isolantes phoniquement (en carbone ou argile expansé) qui viennent niveler le sol. Puis on pose directement dessus des plaques de sol Fermacell. Celles-ci s’assemblent entre elles par raccord à feuillure, sans fixation au plancher existant. L’installation est rapide et évite les ponts thermiques. Il suffit ensuite de coller et visser entre elles des plaques de Fermacell de 20 mm pour retrouver une chape sèche prête pour accueillir n’importe quelle finition, même du carrelage.

Le plancher n’a qu’une toute petite différence de niveau

Sur un plancher dont la différence de niveau n’excède pas 1 centimètre, il est possible de procéder à un ragréage. Avant la mise en œuvre, il faut vérifier que le plancher est en bon état, et boucher tous les petits trous avec du mastic silicone ou du scotch. Après le ragréage, on pose une finition moquette, PVC, jonc de mer ou parquet flottant, par exemple, mais on évite le parquet collé.

combles perdus charpente traditionnelle

Découvrez notre reportage sur les trois grandes étapes structurelles d’un aménagement de combles perdus type dans une maison à charpente traditionnelle.
Avec la participation de M. Christian Marquis, Dirigeant de AFA SEMI. 

 

BON A SAVOIR :

Si l’on choisit de l’aggloméré, il est préférable de prendre les plaques vertes (qualité Extérieur), qui sont hydrofuges. C’est un avantage certain en cas de dégât des eaux. Les plaques font 22 mm d’épaisseur et conviennent à un espacement de 50 cm entre chaque lambourde. Pour un espacement supérieur, il faut rajouter des lambourdes.

Les plaques d’OSB, quant à elles, sont systématiquement en qualité Extérieur. Pour un espacement de 50 cm entre les lambourdes, on opte pour une épaisseur de 18 mm. Pour un espacement de 60 ou 70 cm, préférez une épaisseur de 22 mm.

Et si c’était vous ?

Soyez alerté de nos prochains jeux concours