Réaliser / Le second oeuvre

La plomberie
et l’eau sanitaire

Qu’il s’agisse d’aménager une suite parentale, un étage pour les enfants ou de créer un véritable appartement, l’aménagement des combles passe fréquemment par l’installation d’équipements sanitaires : douche(s), WC, voire un coin cuisine. Ceci implique de prévoir des travaux de plomberie.

Prévoir les évacuations

Les canalisations d’évacuation nécessitent une pente (2 ou 3 cm/m). Il est donc important d’installer les appareils (évier, lavabo, douche, baignoire) près de la descente principale d’eaux usées. Les WC classiques à chute directe doivent être raccordés directement à celle-ci ; les modèles à broyeur et pompe d’évacuation peuvent en être éloignés. Les pièces sanitaires, et notamment la salle de bains, seront donc placées au plus près de la descente d’eau générale. Le PVC permet aujourd’hui de réaliser facilement toutes les installations d’évacuation dans différents diamètres en fonction des appareils : 32 mm pour un appareil, 40 mm pour la collecte de plusieurs appareils, 90 mm pour un WC à chute directe.

Réseau d’alimentation

Selon le type de canalisation, le réseau d’alimentation sera installé avant ou après la mise en place des doublages :

  • les installations en PER ou en multicouche doivent être réalisées avant la mise en place des doublages ;
  • les installations en cuivre ou en PVC-C pourront être apparentes.

L’eau chaude sanitaire

L’alimentation en eau passera le plus souvent par un chauffe-eau supplémentaire (200 litres est une bonne contenance). A l’occasion d’interventions sur la toiture pour l’aménagement des combles (isolation par l’extérieur, pose de nouvelles fenêtres de toit), il peut être intéressant d’envisager la pose de panneaux en toiture pour installer un chauffe-eau solaire. Celui-ci permettra 70 % d’économies sur les dépenses d’eau chaude sanitaire, et d’obtenir un crédit d’impôt.

Méthodes d’installation

Les méthodes varient suivant le matériau des canalisations :

  • brasure (avec lampe à souder) ou avec des raccords métalliques (à visser ou à emboîter) pour le cuivre ;
  • collage pour le PVC (évacuations) ou le PVC-C (PVC pression pour l’alimentation) ;
  • raccords sertis ou vissant pour le PER et le multicouche (alimentation).

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles