Combles perdus : charpente industrielle en W, que faire ?

Avant de songer à aménager ses combles, il faut en faire un examen minutieux. Si la maison dispose par exemple d’une charpente industrielle en W, les combles sont dits perdus. En réalité, il est tout à fait possible de les rendre habitables, à condition de réaliser des travaux de modification de charpente. En quoi cela consiste-t-il et que faut-il vérifier avant de se lancer ?

La charpente industrielle en W

Des combles sont dits perdus lorsqu’ils ne sont pas aménagés et ne peuvent donc pas être habités. Cela peut être lié à :

  • la pente du toit
  • la hauteur sous faîtage insuffisante
  • la présence d’une charpente industrielle en W.

charpente-en-w-combles-perdus

La charpente industrielle dite en W ou américaine, est répandue dans les anciens  locaux commerciaux et dans les maisons construites à partir des années 70. Elle se compose d’éléments de charpente espacés d’une soixantaine de centimètre, qui adoptent la forme d’un W. L’enchevêtrement de ces fermettes occupe une surface importante des combles, le rendant inhabitable. Cependant, moyennant des travaux de modification de la charpente, ces combles peuvent devenir aménageables.

charpente-en-w-combles-perdus

©VELUX

Quelques vérifications avant de se lancer

Aménager ces combles perdus nécessite des travaux plus lourds et plus coûteux que si la maison dispose d’une charpente traditionnelle. Quelques vérifications s’imposent donc avant de se lancer dans le projet.

Mieux vaut vérifier que la surface utile au sol sera satisfaisante. La hauteur sous faîtage doit être au minimum de 1,80 m et la pente du toit doit être supérieure à 30%. Si ces conditions ne sont pas remplies, des solutions sont possibles, mais cela alourdit les travaux :

De même, il convient de vérifier l’état de la charpente (insectes, champignons, humidité, vieillissement…) puisqu’une partie sera réutilisée, ainsi que l’état de la couverture.

Le chantier

Pour aménager des combles à charpente en W, il est nécessaire de modifier la structure de la charpente et de renforcer le plancher. Pour cela, il faut faire appel à des professionnels, d’autant que de nombreux calculs s’imposent.

Transformation charpente

©Travaux isolation.fr

La charpente en W se compose d’une succession de fermes (les fermettes), faite de pièces de bois de faible épaisseur assemblées par des pièces métalliques. Ces éléments ont une faible résistance, ce qui oblige à multiplier le nombre de pièces de soutien (poinçons et jambes de force) et le nombre même des fermettes. La plus grande partie des travaux consiste à renforcer la structure de la charpente pour pouvoir éliminer les W et disposer d’un plancher porteur.

Dans un premier temps, un trou d’homme est créé dans la toiture afin de faire entrer tous les éléments qui renforceront la charpente. Les artisans commencent par les parties hautes en posant les arbalétriers, entraits hauts (goussets) et jambes de force. Des poutres (acier IPN ou poutres alliant bois et métal) sont ensuite posées afin de porter la toiture et le solivage, solidifiant l’ensemble.

La charpente étant renforcée, les fermes en W (bois ou métal) peuvent être découpées et le solivage posé. Les dernières étapes consistent à créer la trémie d’escalier, installer le plancher et les fenêtres de toit.

La durée des travaux et leur coût dépendent notamment de la surface et de la charpente (nombre de fermettes, épaisseur…).

>> Pour en savoir plus sur ce type de chantier, téléchargez notre brochure dédiée

brochure aménagement de grenier à charpente industrielle
Brochure chantier – Aménagement de combles à charpente traditionnelle
Étapes de chantier, budget poste par poste, conseils et explication d'un chantier d'aménagement de combles à charpente traditionnelle.
À voir aussi
Trouvez simplement des artisans qualifiés près de chez vous
Intervenir sur le toit d’une maison n’est pas à la portée d’un artisan quelconque !