Réaliser

Les clefs pour réguler la température sous combles

combles-agreable-ete-temperature-ambiante-reguler-temperature-sous-combles

« L’été, il fait trop chaud pour dormir sous les combles… » Faux ! Luttez contre les idées reçues grâce à ces quatre conseils de pro et profitez de vos combles toute l’année, sans jamais souffrir de la chaleur.

1/ l’isolation

La toiture d’une maison est la partie la plus exposée au soleil. Elle doit donc être parfaitement isolée si vous ne voulez pas souffrir de la chaleur en été.

Laines de verre ou de roche, polystyrènes expansés (PSE) ou extrudés (XPS), mousses polyuréthanes ou laines végétales… De nombreux types d’isolants existent. On détermine la meilleure solution en fonction du budget du chantier, de l’exposition de la maison et du climat.

2/ la ventilation

Qui dit combles isolés dit combles aérés ! La ventilation est impérative pour renouveler l’air et conserver un environnement sain.

Deux types de ventilation permettent d’assurer le renouvellement de l’air :

  • La VMC simple flux :
    Elle fait entrer en continu de l’air neuf venu de l’extérieur pour remplacer l’air de l’intérieur qui est rejeté à l’extérieur. L’opération est assurée via un groupe d’extraction et des bouches d’extraction. Le premier élément s’installe soit dans une partie non aménagée des combles – sous les rampants, par exemple ou dans le plafond -, soit dans un garage accolé. Les bouches d’extraction, quant à elles, prennent position au plafond, en veillant à ce que la surface autour d’elles soit bien dégagée sur un périmètre d’au moins 20 cm.
  • La VMC double flux :
    Avant d’entrer à l’intérieur de la maison, l’air extérieur passe par un échangeur de chaleur afin d’être tempéré grâce à l’air expulsé. Sur le plan technique, il y a deux réseaux de conduits au lieu d’un. Autre différence : il n’y a pas d’entrées d’air extérieurs mais des bouches d’insufflation qui diffuse l’air en provenance directe du toit. Là encore, il est important de vérifier qu’elles soient fixées loin de tout obstacle.

Les deux types d’appareils sont envisageables mais dans des combles destinés accueillir une pièce à vivre, il est préférable d’opter pour une VMC double flux. L’air sera en effet plus agréable car il est filtré préalablement.

La VMC simple flux reste, quant à elle, néanmoins possible, mais attention à bien disposer d’une entrée d’air. C’est le préalable requis obligatoire !

 3/ Des fenêtres de toit équipées

Pour profiter de la douce lumière estivale sans en subir la chaleur, veillez à bien choisir vos fenêtres de toits.

>>> Configurez la fenêtre de toit adaptée à vos besoins <<<

Le double-vitrage s’impose et si possible un vitrage à contrôle solaire. Ces fenêtres nouvelle génération possèdent des propriétés d’isolation renforcée en été. Elles arrêtent 77 % de la chaleur.

Équipez également vos fenêtres de stores extérieurs pare-soleil ou de volets roulants. Le premier laissera passer la lumière tout en stoppant considérablement la chaleur. Le second, occultant, offre une protection maximale contre la chaleur.

protection-contre-chaleur-reduire-chaleur-combles

©VELUX

4/ les bonnes habitudes

Pour conserver une température agréable sous vos combles en été, il va falloir adopter de nouvelles habitudes. Si vous le pouvez, baissez le volet pendant la journée.

Aérez votre pièce le soir et/ou la nuit et essayez de créer un courant d’air en ouvrant d’autres fenêtres ou d’autres portes.

Pensez également à éteindre vos appareils électriques qui peuvent réchauffer la pièce. Enfin, équipez vos fenêtres de moustiquaires pour passer une nuit au calme, sans bourdonnements dans les oreilles ni piqûres.

Ce sont ces petits gestes du quotidien qui vous permettront d’apprécier vos combles tout l’été !

A LIRE AUSSI :
Des combles smart !
Des conseil pour équiper ses fenêtres de toit
Comment maximiser l’éclairage naturel toute l’année ?

Besoin d’aide pour mener vos travaux ?

Recevez chaque mois les derniers conseils pour l'aménagement de vos combles